En pratique plastique, il nous était demandé d’utiliser le vide comme véritable matériau, tout en manipulant le rapport entre le plein et le vide à partir d’un plan, en tentant d’y faire émerger un espace en volume.

 

En utilisant le vide comme valeur constructive, lors de la phase de recherche, j’ai utilisé le papier et créé un ensemble de  plusieurs volumes entre lesquels la lumière, l’air et le regard circulent.

 

Le projet final se réfère à une des recherches mais cette fois-ci avec une dimension plus élevée et avec pour matériau, le plastique, qui est ici manipulé par des moyens 

plastiques et techniques pour y faire émerger un jeu d’ombre et de lumière plus poussé que les expérimentations à l’aide du papier.

"Plus d'information"